Cuba Voyages

Cuba – La Havane & Cienfuegos

La Havane

Bienvenue à la Havane. Mercredi 21 Février, nous sommes arrivés à la Havane. 18h, le soleil était en train de disparaitre, et on a découvert cette ville inconnue juste en silhouette. Une vieille voiture nous attendait, nous sommes rentrés dans l’ambiance immédiatement : les vacances. Le taxi nous a déposé à notre hôtel, et nous avons fait l’effort de sortir juste pour manger, fatigués à cause du décalage horaire (6 heures de moins que la France).

Déjà le premier soir, dans les rues, nous étions dans l’ambiance. Les restaurateurs qui nous présentaient leurs cartes dans l’espoir qu’on vienne manger dans leur restaurant, les mojitos gratuits et les fruits de mer, et surtout : la chaleur.

Le lendemain matin, réveil à 8h. Nous sommes sortis dans le patio pour prendre le petit déjeuner, et un j’ai esquissé un grand sourire en levant la tête vers un ciel bleu sans nuages. Nous sommes sortis en shorts (et baskets, toujours plus confortable pour une première journée de visite), juste avec nos chapeaux, nos lunettes de soleils et nos appareils photos. Le petit déjeuner était très bon, continental. Une assiette de fruits est toujours servie au début de chaque petit déjeuner, avec des fruits exotiques : de l’ananas, de la papaye et de la goyave. En général, nos hôtes nous servaient du café, des toasts, parfois des oeufs, et parfois même des petites crêpes.

Nous sommes ensuite sortis dans les rues pour découvrir la Havane.

Le matin, nous avons commencé par une visite guidée de la ville avec un guide local. Il faut savoir que les guides parlent en général français, et que les visites peuvent se faire avec plusieurs familles. Nous avons partagé la visite avec une autre famille française. Le guide nous a emmenés dans les rues de la Havane. Sur les grandes places, tout d’abord. Il nous a montré les écoles, l’université qui se trouve en plein coeur de la ville, il nous a emmené dans les petites rues, découvrir les marchés, les vendeurs de cigares ambulants…

On est allé boire un verre dans un bar qui vendait aussi du Rhum, il y avait vraiment beaucoup de variétés ! Nous avons bu des mojitos pour se mettre dans l’ambiance, et déjà acheté quelques bouteilles. 

Juste à coté de ce bar se trouve une brocante ouverte en plein air, les habitants vendaient des choses de toute sortes ! Des bibelots, des montres, et même des livres en français. C’est sympa de visiter des endroits qui sortent de l’ordinaire, d’aller à la rencontre des gens. Malheureusement, et surtout à la Havane, les personnes qui nous accueillent dans ce genre d’endroits sont souvent conscientes que nous sommes des touristes et essayent de nous vendre le maximum de choses. Regarder et dévorer avec les yeux reste quand même un plaisir !

Nous sommes rentrés dans des cours intérieures, nous avons vu des beaux bâtiments qui venaient juste d’être rénovés. C’était vraiment une belle visite de cette ville, à faire dès maintenant parce que la Havane commence à se faire envahir par les hôtels et les endroits un peu trop touristiques.

Le midi, nous sommes allé manger dans un restaurant délicieux, toujours accompagnés de notre guide et des deux français. Je trouve qu’on mange très bien à Cuba. Il y a souvent de la soupe ou des crudités en entrée, et le plat principal est souvent composé de poisson ou de fruits de mer, vous n’aurez jamais mangé autant de langouste de votre vie ! Pendant le déjeuner, des musiciens locaux sont venus à notre table pour nous chanter des chansons cubaines, c’était un chouette moment. L’après midi, nous avons continué notre visite de la Havane seuls, nous nous sommes juste baladés dans les rues, à la découverte de toujours plus d’endroits typiques comme les petites places, les monuments…

La meilleure partie de cet après midi a été une balade dans la ville à bord d’une chevrolet ! C’était vraiment une belle expérience, découvrir une ville aussi atypique dans une voiture ancienne si typique du pays. D’ailleurs, n’ayez pas peur de ne pas trouver de voiture qui puisse vous faire la balade, il y en a des tonnes ! Les cubains sont conscients que leurs voitures sont des petits bijoux et qu’elles nous fascinent, les propriétaires en ont donc pour la plupart fait un métier ! Sur certaines places de la Havane, des dizaines de voitures sont garées en enfilade, et les chauffeurs vous proposent une balade à travers la ville, pour la somme de 50 cucs à peu près. Si vous avez un peu de temps, je vous conseille de le faire ! En plus, vous aurez certainement le droit de choisir la voiture, pour nous, ça a été une décapotable rose, un moment juste inoubliable.

Le soir, nous avons retrouvé un guide cubain dans un restaurant de la Havane. Nous avons mangé avec des gens qui venaient d’Haïti, qui faisaient tous parti d’un club de cigare local, et qui étaient à cuba pour le festival du cigare qui avait lieu dans quelques jours. Finalement Cuba pour nous c’était ça, le partage et la rencontre avec des personnes de tous horizons. Nous n’avons pas beaucoup l’habitude de manger ou d’échanger avec des personnes que nous ne connaissons pas, et pourtant, nous avons passé une très belle soirée et apprit beaucoup de choses !

Le restaurant dans lequel nous avons mangé est un restaurant très local. Comme dans beaucoup de restaurants à Cuba, la carte propose des menus différents, qui se composent d’une soupe en entrée, d’un plat au choix, soit de la viande, du poisson ou des fruits de mer. Dans ce restaurant, les desserts sont aussi très bons ! Je vous le recommande vivement, nous y sommes même retourné le dernier soir de notre voyage tellement nous avions bien mangé ! Je vous met l’adresse de ce restaurant en bas de l’article !

Cienfuegos

Le lendemain matin, après une bonne nuit, nous sommes partis en taxi pour la ville de Cienfuegos. Après environ 4h de taxi, nous sommes arrivés dans cette ville, si différente de la Havane. La particularité de Cienfuegos est que la ville a été créée par des français. On y retrouve alors le style colonial un peu comme en Louisiane. La ville n’est pas très jolie en soit. Mais le centre ville est adorable. Il se compose d’une grande place sur laquelle se trouve un théâtre, la mairie, et aussi des restaurants. Cette place fait beaucoup penser aux grandes places dans les villes des Etats-Unis. Les voitures anciennes garées en enfilade à coté des vieux bâtiments donnaient un charme fou.

Personnellement, j’ai bien aimé Cienfuegos. Ce n’est pas une ville qui est très recommandée pour un voyage court, parce que c’est vrai qu’elle n’a pas le charme de Trinidad, ni la popularité de la Havane. Ce que j’ai aimé dans cette ville, c’était cette ambiance bord de mer, les bâtiments colorés, et les longues balades au bord de l’eau.

Nous sommes passés dans des rues commerçantes, dans lesquelles se trouvent plein d’étals de marchés, avec des vendeurs qui nous proposent toutes sortes d’objets, comme des sacs en cuir, des ouvres bouteilles, des coupes-cigares, des étuis à cigares…

Après avoir mangé sur le pouce le midi, nous nous sommes baladés dans la ville, et nous nous sommes dirigés tranquillement vers le Malecon, la balade qui longe la mer. Nous sommes d’abord arrivés à un port, toujours dans ce style très colonial avec les lampadaires blancs et les rambardes en pierres. Je vous conseille de faire cette balade au bord de l’eau à Cienfuegos. Ce chemin mène jusqu’à la pointe de la ville. Pendant la balade, nous avons été surpris par une pluie torrentielle ! C’est arrivé d’un coup, et ça a duré une quarantaine de minutes, pendant lesquelles nous étions sous le auvent d’un bar, à attendre que la pluie s’arrête. Normalement à cette saison, il n’y a pas de pluie, et il ne fait pas aussi chaud. Le réchauffement climatique change vraiment le temps et dérègle tout.

Après deux heures de marches (avec l’attente sous le auvent comprise) nous sommes enfin arrivés au bout de la ville. C’était vraiment sublime, personnellement, j’ai adoré. Je pense que c’est pour ce moment là que j’ai tant aimé Cienfuegos. Parce que quand nous sommes arrivés au bout de la plage, nous étions face au couché de soleil. Nous sommes restés peut-être une trentaine de minutes, dans le parc au bout de la balade, pour admirer le couché de soleil. C’était juste extraordinaire d’être là, en plein mois de février, au bout du monde, à admirer le couché de soleil sur la mer de Cuba. C’est à ce moment là que j’ai encore plus mesuré la chance que j’avais d’être là-bas. C’était une ambiance particulière, un vrai moment de bonheur avec ma famille.

Sur la route, et dans toutes les villes cubaines, il y a énormément de vélo taxi. Beaucoup de cubains se lancent dans ce métier en parallèle de leur vrai métier, pour gagner de l’argent. Nous avons rencontré beaucoup de vélo taxi qui à la base sont médecins, et même architectes, et qui font cette activité à coté parce que leur métier ne leur rapporte pas assez pour leur permettre de vivre correctement. Avec mon frère, pendant la balade, nous nous sommes arrêtés devant une maison énorme, en nous demandant ce que ce bâtiment pouvait être. C’est là qu’un garçon d’à peu près 25 ans s’est arrêté avec son vélo en nous demandant si nous voulions qu’il nous emmène quelque part. Quand il a remarqué qu’on regardait le bâtiment, il nous a dit en français que c’était la maison de la radio. C’est à ce moment que nous avons rencontré Jordan.

Jordan fait partie de ces gens qui m’ont marquée à Cuba. Il nous a expliqué qu’il avait un fils de deux mois, qu’il faisait du foot tous les matins, et que l’après-midi il faisait le vélo pour gagner sa vie tout en se musclant les jambes. Nous étions étonnés qu’il parle si bien français, il nous a dit qu’il avait pris des cours. Nous lui avons dit que nous voulions continuer à pieds, et il a continué son chemin. C’est deux heures plus tard quand nous sommes arrivés à la pointe de la ville et que nous regardions la mer que nous avons entendu : « c’est sale la mer ici hein? ». Et c’était Jordan, sur son vélo. Nous avons encore discuté avec lui, et nous lui avons demandé de venir nous chercher dans une demi-heure pour nous ramener en ville. C’est ça qui est sympa avec les cubains aussi, ils sont très serviables et ponctuels ! Comme prévu, une demi-heure plus tard, il était là, avec un de ses copains pour nous ramener tous les quatre en ville. Nous voulions manger au bord de la mer, il nous a conseillé un restaurant en centre ville mais avec une ambiance plus typique et des plats de bonne qualité. Nous l’avons laissé nous amener dans ce restaurant, il nous a promis de nous ramener à notre hotel ensuite. Nous avons très bien mangé ! Comme quoi écouter les conseils d’une personne locale était vraiment une bonne idée. Il nous a ramené à notre hotel ensuite, toujours en nous racontant sa vie.

En arrivant devant l’hôtel, il nous a demandé si nous avions du parfum ou de la crème pour sa fiancée. En allant à Cuba, nous avons acheté des savons, des produits d’hygiène et des crayons de couleurs pour les cubains. Il faut savoir que les cubains ont accès à ces produits, mais qu’ils sont tellement rares que le prix est très élevé. Pendant notre voyage, on nous a souvent demandé si nous avions du savon, du shampoing… Les habitants ouvraient leur porte en nous voyant passer pour nous demander si nous avions ce genre de produits. Je vous conseille donc d’amener dans votre valise une belle quantité de savons et autres produits de ce type pour donner aux habitants et aux personnes qui vous recevront. Parce que pour nous ce sont juste des produits du quotidien, mais pour eux ce sont des produits rares dont ils ont besoin mais qu’ils n’ont pas l’occasion de s’offrir très souvent.

Nous avons fini la journée, après cette belle rencontre, sur le toit-terrasse de notre hôtel, à regarder la ville de nuit. Cet hôtel était vraiment très joli, nous avions un grand appartement pour nous quatre, et la terrasse était vraiment la plus belle découverte de cet endroit. Nous avons passé une bonne nuit avant de reprendre la route le lendemain matin pour Trinidad !

J’espère que ce premier article sur mon voyage à Cuba vous a plu. Il est un peu long mais j’ai vraiment envie de vous raconter le maximum de mon expérience dans ce pays extraordinaire. Parce que c’était certainement l’un des plus beaux voyages de ma vie, j’ai plein de choses à vous raconter et à vous conseiller. Je vous retrouve très bientôt pour la suite de mon voyage. Des bisous !

 

 

 

 

Mes bonnes adresses

 

Hostal La Maestranza – La Havane

Calle Cuba #82 e/Chacon y Cuarteles

Habana Vieja, La Habana, Cuba

https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g147271-d12869863-Reviews-Hostal_La_Maestranza-Havana_Ciudad_de_la_Habana_Province_Cuba.html

 

Restaurant Acunando El Paladar

152, Empedrado,

La Habana, Cuba

 

Hostal Tania & Adrian

Paseo El Prado, Cienfuegos, Cuba

https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g609122-d2492916-Reviews-Tania_Adrian_Hostel-Cienfuegos_Cienfuegos_Province_Cuba.html

Leave a Reply