Humeurs

Humeur #1 – Mon arrivée dans ma nouvelle vie

Bonjour tout le monde, je vous retrouve aujourd’hui dans un nouvel article, un peu différent de ceux que j’ai l’habitude de faire, un peu plus personnel. Peut-être parce qu’après une semaine ici à l’autre bout du monde, j’ai envie de me confier, de faire aussi un bilan sur ce départ et cette nouvelle vie !

Eh oui, ça fait maintenant une semaine que je suis partie pour un semestre à l’étranger. Trois mois seulement ? C’est ce que tout le monde m’a dit. Mais moi trois mois, je trouve ça très bien. Surtout pour un premier voyage, une première expérience. Trois mois, ça laisse le temps de s’adapter et de vivre à fond le moment, sans pour autant se couper du reste du monde. Trois mois, c’est aussi le temps idéal sur place si l’expérience ne nous plait pas, où si elle se passe mal…

Je ne suis pas pessimiste ! Je sais que cette expérience va vraiment bien se passer ! Je ne vous cache pas que le départ a été très dur. Quitter tout le monde, sa famille, ses amis, pour aller s’installer seule à l’autre bout du monde, c’est un saut vers l’inconnu qui effraie. On se retrouve quand même entouré, je remercie ma communauté Instagram pour tous leurs adorables messages quant à mon départ !

Plein de personnes sont venues me témoigner leur expérience suite à une de mes photos, en me disant que le plus dur en Erasmus c’était de rentrer chez soi ensuite. J’en suis certaine !

S ‘installer, arriver dans sa nouvelle ville… Une grande étape. Au début, je ne réalisais vraiment pas. Avec la nuit et le décalage horaire le soir de mon arrivée, je me disais que tout ça n’était pas réel, que je n’étais pas partie pour trois mois ! Finalement, je n’ai pas dormi de la nuit et en me réveillant le matin, je me suis retrouvée face à la réalité, et oui, j’étais bien partie pour une grande aventure.

Les premiers jours sont durs, mais ce sont eux qui forment tout notre voyage ! La découverte de son logement, de ses amis, de ses camarades de cours, de son environnement surtout ! Et le mien n’est vraiment pas désagréable.

Si vous vous demandez, je suis partie à Los Angeles pour une durée de trois mois, dans le cadre de mon école de graphisme. Je suis ici pour apprendre l’anglais et suivre des cours de Design en anglais. N’hésitez pas à me dire si un article sur mes études vous intéresserait ! Ce voyage, ça a été beaucoup d’organisation, de bataille aussi avec mon école, pour au final arriver à vivre une expérience que la plupart des étudiants vivent maintenant, les études à l’étranger.

Peu importe la durée, peu importe le contexte, il faut se rendre compte de cette chance incroyable qui nous est donnée de vivre ces moments, de découvrir comment est la vie dans un autre pays que le notre, mais aussi comment se passent les études, les cours. Finalement un voyage comme celui-ci, c’est aussi une belle ouverture d’esprit. Rencontrer de nouvelles personnes, des natives du pays comme des étrangers. Pourquoi pas partager un appartement comme je le fais ici, et apprendre à vivre en communauté. C’est aussi s’adapter au climat, aux lois du pays, à la nourriture, à la culture, à la vie ici quoi !

Au final, après une semaine d’installation, de rencontres et de cours ici, voici ce que je pourrais en retirer. La vie ici, j’adore ! Les états-Unis ont toujours été un pays qui me fascine et je suis tellement heureuse de vivre ici pour un temps, d’autant plus que je réalise que la vie ici me plait beaucoup, et en accord avec mes valeurs et ma philosophie de vie, du moins ici à Los Angeles.

J’ai aussi fait la connaissance de personnes adorables, qui je suis sure vont devenir de très bons amis et compagnons de voyages ici ! J’ai déjà visité quelques coins de la ville, fais beaucoup de photos clichées, mais je suis déjà amoureuse de cet endroit. Le climat, les paysages, le campus, tout me plait ! J’ai également commencé les cours et je peux déjà dire que les cours ici n’ont rien à voir avec la France. C’est un état d’esprit totalement différent, dans une optique positive, dans laquelle les élèves sont toujours tirés vers le haut. J’ai d’ailleurs un cours qui nous apprends à bien nous exprimer à l’oral, et à parler avec impact. Un cours qui manque cruellement en France je trouve !

En fait tout ça, ça me fait du bien. Ces trois mois loin de tout, j’en avais besoin. Non pas que je sois malheureuse en France ou que j’ai de quoi me plaindre de mon quotidien. Mais finalement, vivre dans une ville dans laquelle on a toujours vécu, c’est beaucoup de redondances, de déjà vus, et parfois, on a juste envie de s’échapper de son quotidien. peut-être pour se prouver de quoi on est capable, peut-être aussi pour découvrir de nouvelles choses, se créer une nouvelle vie. Ces quatre derniers mois ont été intenses, riches mais intenses et je sentais que ma ville de toujours, Paris, m’étouffait de jours en jours. J’avais envie de rompre avec cette ville pendant quelques temps, de changer de routine, d’aller vers l’inconnu. Alors voilà, j’en avais besoin, et qu’est ce que ça fait du bien.

Ce point sur mon humeur du moment, c’est aussi un peu pour moi. Pour me dire : ne t’inquiètes pas, ça va être super, ça va aller, tu ne regretteras et tu ne regrettes déjà rien. Juste un petit bilan de début de séjour, pour tenir au courant mes proches mais aussi vous, de l’avancée de cette nouvelle aventure ! Des bilans comme celui-ci, je compte en faire plus à l’avenir. Parce que partager mes pensées et mes humeurs du moment, c’est aussi du partage, et ce blog c’est que du partage.

J’espère que cette première humeur vous a plu, n’hésitez pas à me dire quel type d’article vous souhaiteriez voir à l’avenir sur mon blog ! Je vous souhaite une belle journée,

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply