CONSEILS LIFESTYLE Mes études

Mes études – Mon séjour à l’étranger

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui dans un article que je vous avais promis, et qui fait suite à l’article de la semaine dernière sur mes études. Je vais donc vous parler de mon semestre à l’étranger, des démarches que j’ai faites, de mon organisation et de mon début d’expérience sur place. On ne perd pas plus de temps et je vous parle tout de suite de mon séjour !

Vous avez pu le comprendre sur Instagram, je suis partie depuis maintenant un mois pour un semestre à l’étranger de trois mois, ici, à Los Angeles. C’est une expérience incroyable qu’il m’a été donné de vivre et je ne regrette pour rien au monde mon choix de destination ni ma décision de partir. Comme je vous le disais dans mon article précédent, j’avais choisi mon école française en fonction des semestres à l’étranger qui étaient proposés, c’était une expérience que je voulais absolument vivre au cours de mes études.

 

Mon départ, mon choix

J’ai donc décidé de partir à Los Angeles, mais tout ne s’est clairement pas fait en un jour. Il y a trois mois encore, j’ignorais totalement où est-ce que j’allais aller. En fait, il y a un an, je n’avais pas encore d’informations sur les semestres à l’étranger. Mon école était tout simplement mal organisée. Et ça a été un réel problème pour moi, étant de nature stressée.

Je savais que je voulais absolument partir aux Etats-Unis, mais j’avoue que mon choix se portait sur New York, ma ville préférée au monde. Lors d’une réunion d’information en Mars dernier, nous avons enfin eu une liste des villes qui nous étaient proposées pour notre séjour. Nous avions donc le choix entre :

  • Londres
  • Nottingham
  • Dublin
  • New York

Notre école a classé les villes et les universités dans différents programmes, accessibles avec des niveaux d’anglais et des diplômes différents. Je partais donc sur New York qui était un programme de formule 3, une formule accessible après l’obtention du TOEFL. Entre temps, nous avons eu plus d’informations et une nouvelle destination s’est glissée dans la liste : Los Angeles.

Jusqu’à la rentrée, je ne savais pas encore ou je souhaitais aller. Je me suis finalement décidée sur Los Angeles, une ville dans laquelle je m’étais déjà rendue en vacances mais que je n’avais pas particulièrement adorée. Mais je me suis laissée tentée par le soleil, la chaleur du mois de janvier mais aussi par l’excitation de l’inconnu. Je voulais me lancer un challenge, celui de sortir de ma zone de confort, de découvrir une ville que je connaissais finalement que très peu, et d’évoluer dans un environnement différent que celui que je connaissais. Un saut vers l’inconnu en fait ! Egalement parce que je souhaitais réaliser, en quelques sortes, le rêve de ma Maman qui a toujours voulu vivre une scolarité ici. Vivre son rêve à travers moi, je trouvais que c’était un beau cadeau que je pouvais lui faire, et cette raison m’a motivée à choisir cette destination.

 

Avant le départ

Maintenant que vous connaissez les raisons de ce choix, nous allons passer aux questions pratiques : l’organisation. Parce pour pour un voyage de trois mois comme celui-ci, il faut compter des mois d’organisation, de paperasse, d’examens… J’espère vous renseigner un maximum sur les démarches et les étapes quand à l’organisation d’un semestre comme celui-ci !

 

IDDS

Notre école a fait appel à un organisme indépendant d’organisation et d’accompagnement pour les séjours à l’étranger, qui s’appelle IDDS. Je suis contente de cette décision, passer par cet organisme nous a permis d’avoir accès à des séjours de qualité, mais aussi d’avoir un total accompagnement quand à l’organisation du séjour, mais aussi une fois sur place. IDDS est un organisme qui s’occupe donc des séjours à l’étranger, qui se charge de la communication avec notre école et les universités à l’étranger.

Nous avons été accompagné par Astrid pour l’organisation de ce séjour, une personne dévouée et impliquée dans son travail, et je dois avouer que son aide nous a vraiment été précieuse ! Si vous souhaitez partir à l’étranger de votre coté, sans passer par une école, je vous conseille de faire appel à ce genre d’organisme. Pour notre voyage, IDDS s’est chargé de :

  • L’examen blanc pour déterminer notre niveau et déterminer notre choix d’université
  • Le placement des élèves dans les différentes universités
  • La communication avec l’université d’accueil
  • L’accompagnement dans le passage d’examens tels que le TOEFL ou l’IELTS

Mais aussi de :

  • Nous renseigner sur les différents papiers à remplir, les démarches à suivre
  • La composition de notre dossier complet, avec tous les papiers nécessaires à notre départ
  • La proposition de logements sur place
  • L’aide à l’installation et les renseignements sur les cours, les activités une fois arrivés sur place

En fait, IDDS est un organisme avantageux dans le sens où ils nous proposent des logements sur place. La recherche de logement est compliquée, je le sais parce que j’ai regardé par moi-même avant d’accepter leur proposition, et je peux vous dire que leur aide est précieuse ! Je ne pourrais que recommander cet organisme qui nous a vraiment aidé dans les démarches à suivre pour notre voyage.

 

L’examen du TOEFL

Eh oui ! Pour accéder à la formule que je souhaitais, un examen de langue tel que le TOEFL ou l’IELTS était nécessaire. De plus, un certain score était à atteindre pour aller à Los Angeles ou à New York, ce qui mettait d’autant plus la pression.

Un examen de langue avant de partir à l’étranger me semble tout à fait normal, j’avoue que je l’aurais passé de moi-même un jour si je n’en avais pas eu besoin dans ce cas précis. Un examen tel que le TOEFL ou l’IELTS est toujours valorisant sur un CV, mais a aussi une valeur personnelle, dans le sens où cet examen nous permet d’évaluer notre niveau et de nous situer quant à notre niveau de langue.

J’ai donc choisi de passer le TOEFL. Pourquoi le TOEFL? J’avoue que je ne me suis même pas renseignée sur l’IELTS. Je connaissais le TOEFL de nom et non l’IELTS, je me suis donc tournée vers la formule qui m’inspirait le plus. Finalement, on pourrait dire qu’il n’y a pas de grande différence dans l’évaluation de notre niveau par ces deux examens, mais plutôt dans le déroulement des épreuves. Le TOEFL est bien plus stressant et plus long, mais je ne regrette pas mon choix. J’ai prévu de vous faire un article complet sur cet examen, car ce serait vraiment long de vous expliquer ici le déroulement ainsi que la préparation de l’examen.

Je peux par contre vous dire que j’ai passé le TOEFL au mois de Juillet 2018, pour me laisser le temps de le repasser avant la date limite qui était en Septembre, en cas d’échec, et me laisser toutes mes chances. Je me suis préparée à cet examen à l’aide d’une méthode de préparation achetée d’occasion sur la Fnac. Cette méthode était en fait un livre contenant des examens blancs ainsi que des exercices et d’un CD pour nous aider à pratiquer en ligne et pour les exercices oraux et de compréhension. Un chapitre du livre était notamment consacré à l’explication sur le déroulement de l’examen ainsi que des épreuves et de leur barème. Je me suis préparée au TOEFL tous les soirs pendant un mois, je vous promet que cette préparation est nécessaire, notamment si vous n’êtes pas super à l’aise en anglais, mais aussi pour ne pas perdre de temps le jour de l’examen. Tout votre temps est compté le jour J, croyez-moi !

J’ai eu mon TOEFL du premier coup, et en Octobre, j’ai appris que j’étais acceptée à UCLA Extension, à Los Angeles.

 

Partir aux Etats-Unis

Viens maintenant l’étape de la préparation pour le départ aux US. Et qu’elle préparation ! Ne comptez pas partir aux US en claquant des doigts, c’est un pays exigeant en matière de papiers et de sécurité, vous devez vous assurer de remplir toutes les étapes !

Première étape : le Passeport

Bien entendu, vous devez vous assurer d’avoir un passeport à jour avant de partir, vous en aurez besoin pendant la préparation au voyage. Si vous ne possédez pas de passeport, je vous conseille de vous lancer dans la démarche 6 mois avant le présumé départ, avant même de passer les examens et de connaitre votre destination finale. Vous serez certain d’avoir un passeport valide et disponible pour les préparations qui vont suivre.

Deuxième étape : le Visa

Un certain type de Visa vous sera attribué pour ce voyage. J’ai personnellement eu un Visa F-1, un Visa étudiant me permettant de rester sur le territoire pour une durée de 6 mois. Je vous préviens, les démarches pour les documents sont payantes, attendez vous à devoir payer des frais pour la préparation.

J’ai du passer par l’acquisition de plusieurs types de documents et autres pour la préparation de mon voyage, tel que

  • Le I-20
  • Le SEVIS (I-901)
  • Une attestation de la banque (confirmation que j’avais les moyens financier de m’assumer sur place)
  • Une assurance, j’ai personnellement choisi l’assurance Chapka qui m’étais proposée par IDDS
  • Le formulaire I-94

Ce sont les démarches par lesquelles j’ai du passer avant d’aller me présenter à l’ambassade pour avoir mon Visa. Je ne détaille pas chaque étape parce que si vous souhaitez partir à l’étranger, ces étapes et documents vous seront demandé selon la destination et votre type de Visa, c’est vraiment personnel !

Pour le Visa : Rendez-vous à l’ambassade

Après l’acquisition de tous ces documents, une seule démarche reste à faire : le rendez-vous à l’ambassade pour obtenir votre Visa et donc votre droit de séjour sur le territoire. Le rendez-vous se prend à l’avance et le Visa une fois accepté met environ une semaine à arriver, je vous conseille donc de bien vous y prendre à l’avance.

Je n’aurez que deux conseils à vous donner quand à la préparation de votre voyage : prenez-vous-y à l’avance et restez organisé ! Ce sont des étapes très importantes sans lesquels vous ne pourrez pas partir, chaque étape est indispensable dans la construction de votre dossier pour obtenir au final le précieux sésame, le Visa.

Le départ

Je suis donc partie le 3 Janvier 2019 au matin. J’ai pris un vol direct Paris – Los Angeles avec Norwegian Airlines. Je recommande cette compagnie, le voyage s’est bien passé, les avions sont bien entretenus et confortables, le service est de qualité, et nous n’avons pas payé les billets trop chers.

 

Une fois sur place

Le logement

Je suis donc arrivée sur place le 3 Janvier au soir. Je me suis installée le lendemain dans mon logement dans Westwood, le quartier où je prends mes cours.

Pour ce qui a été du logement, je vous disais donc que nous sommes passés par l’organisme que recommandait IDDS, Zuma Housing. Zuma est un organisme qui propose des logements étudiants dans Los Angeles, à des prix plus ou moins avantageux, mais surtout qui vous place selon la localisation de vos cours.

Zuma proposait plusieurs type de locations :

  • Des appartements en collocation et en chambre partagée, à environ 1000 dollars le mois
  • Des appartements en collocation en chambre seul, à environ 2000 dollars le mois
  • Des studios, à environ 3000 dollars le mois

Les prix que je vous donne sont très approximatifs et ils paraissent chers, mais je peux vous dire qu’en ayant essayé de trouver un logement par moi-même, ces prix restent complètement attractifs.Je suis donc logée dans un appartement en collocation à quatre filles, et je partage ma chambre. C’est la solution la moins chère que j’ai trouvée, et la plus avantageuse au niveau de la localisation de l’appartement. Je me trouve en effet dans le quartier de Westwood où est située l’université, et je peux donc me rendre à pieds en cours en 15 minutes seulement. La localisation était un point non négligeable dans le choix du logement, Los Angeles étant une ville très étalée qui nécessite le plus souvent la voiture pour ce déplacer. Je vous conseille dans tous les cas de vous renseigner sur les organismes de logements étudiants, ils peuvent s’avérer très avantageux !

 

Les cours & l’université

Venons-en au plus intéressant, les cours et mon université ! Je suit donc des cours à UCLA Extension, l’université principale de Los Angeles mais principalement pour les étrangers. Je vous avoue que UCLA est vraiment ce qui m’a décidée dans mon choix de destination. Je connaissais cette université de nom et n’y voyait que des bons points pour mon CV. Je suis donc étudiante pour un semestre à UCLA Extension, un quarter comme ils disent ici, c’est à dire pour une durée de trois mois. Je vais d’abord vous parler du campus ! Le campus est juste immense, un vrai campus à l’américaine ! Ce campus est vraiment très étendu et a de nombreux bâtiments, tous dédiés à des filières différentes. J’ai accès à tous les bâtiments de ce campus.

Sur le campus principal, vous pouvez trouver :

  • Un café avec une terrasse, très sympa pour prendre un café avant un cours
  • Une bibliothèque immense où vous pouvez travailler 7 jours sur 7
  • De nombreux bâtiments dédiés au sport
  • Des UCLA Stores où vous pouvez acheter des produits dérivés juste dingues !

Et j’en passe, le campus est vraiment complet, vous pouvez être sûr d’y trouver ce dont vous avez besoin que ce soit en matière de livres ou encore de nourriture, de cahiers, vous pouvez trouver des coins tranquilles où travailler. Le plus est que l’université est vraiment très propre, et quand on connait le coût des études là-bas, c’est encore heureux.

Pour ce qui est des cours, je suit ici quatre cours différents, plus ou moins en rapport avec ma formation en France. Ce sont principalement des cours du soir, étant donné qu’ils sont également dédiés aux personnes qui travaillent en journée. Finalement, ce rythme, on s’y fait très vite ! Le fait d’avoir mes journées de libre me permet de travailler tranquillement sur le blog mais aussi sur mes devoirs. J’ai donc des cours de

  • Talking with Impact, un cours très intéressant sur comment construire un discours constructif et bien pensé, pour attirer l’attention de notre auditoire. Ce sont des cours qui m’ont vraiment séduite et aidée, je ne comprends pas qu’ils ne soient pas dispensés en France ! J’ai donc 3h30 de cours, le lundi soir.
  • Photographie, un cours de trois heures le mardi après-midi. Ce cours nous apprends les fondamentaux de la photographie et comment utiliser notre appareil photo. Ces cours étaient en option, et je regrette un peu mon choix car je revois des bases que j’ai déjà abordées en première année dans mon école en France.
  • Design, un cours de 3 heures le mercredi soir. Ce cours nous apprends les bases du Design. Là encore, je suis déçue car je revois ce que j’ai vu en première année, mais notre école nous a juste mal placé dans les cours qui ne sont pas adaptés à notre niveau.
  • Techniques de rédaction en anglais, un cours de quatre heures le vendredi matin. Ce cours est l’un des plus intéressant de mon programme. Je suis dans ce cours car je n’ai pas eu tous les points au TOEFL dans la catégorie « writting », mais je vous avoue que je suis très heureuse de suivre ce cours ! Je n’a aucun regret, ce cours est constructif, super intéressant et je sens que je progresse, que du bonus !

Tous les cours sont dispensés en anglais par des professeurs américains, et nous avons à parler anglais. C’est pourquoi un certain score aux examens était indispensable ! Les cours ne sont pas forcément adaptés à mon programme et c’est bien dommage, je dirais que c’est le seul point noir du séjour. Sinon, les professeurs sont tous très compétents, dans le métier depuis longtemps, et la méthode d’enseignement me plait. Ce sont des cours qui se déroulent vraiment différement d’en France, et je suis même plus en phase avec la technique d’enseignement américaine qui nous pousse toujours à donner le meilleur de nous-même. Je suis vraiment conquise par UCLA, qui est vraiment une bonne université.

 

La vie étudiante à UCLA

Je vous avoue que coté vie étudiante, nous ne vivons certainement pas les même expériences que les personnes qui restent ici un an. Nous ne nous sommes pas inscrit aux différentes activités ni aux salles de sports ou encore aux cours annexes. Nous avons par contre pris la Bruin Card, la carte étudiante de UCLA qui nous est vraiment avantageuse dans le quartier où nous sommes. Cette carte donne accès à des réductions dans certaines enseignes, comme parfois des réductions sur des menus ou bien dans des cafés, mais aussi sur l’achat de certains produits UCLA.

Nous allons par contre aller voir un match de Basket à UCLA et apparement l’ambiance est folle ! Par contre, le match est payant. Coté sorties, la carte nous permet parfois d’avoir accès à des musées gratuitement, ce qui n’est pas négligeable !

 

La vie à Los Angeles

J’ai vite adopté une routine ici. Je travaille le matin et je sors l’après-midi. Je me situe dans le quartier de Westwood, un quartier étudiant où se trouve l’université. Ce quartier est petit mais vraiment agréable à vivre, il y a de jolies boutiques et des petits cafés, et surtout, tout est accessible à pieds. Pour ce qui est des sorties, nous sortons régulièrement avec mes amis pour aller découvrir la ville, mes bonnes adresses et coups de cœur arrivent très bientôt dans de prochains articles !

 

Les transports

La ville est vraiment grande. La plupart des habitants se déplacent en voiture, mais j’ai été surprise de voir à quel point le réseau de transports est bien développé ! La ville propose de nombreuses lignes de bus et des métros qui traversent toute la ville, il n’y a vraiment aucun problème pour espérer se déplacer. Nous avons acheté la TAP Card, une carte rechargeable qui s’utilise dans tous les transports en communs quelque soit la compagnie, et qui est vraiment pratique. Je vous la conseille si vous comptez vous déplacer en transports en communs et si vous restez quelques temps, cela vous évite de toujours avoir de la monnaie sur vous ! Le seul point noir dans les transport est le temps de trajet qui est souvent supérieur à une heure. Mais je le savais en venant ici, il faut savoir ce qu’on veut !

 

Mes conseils

J’en ai fini pour tout ce qui est installation et cours, je pense vous avoir dis le maximum, n’hésitez pas à me poser plus de questions si vous en avez, je serais ravie d’y répondre. Je voulais finir cet article en vous donnant quelques conseils si vous souhaitez venir ici pour un séjour étudiant !

  • Durant la préparation du Visa, respectez bien les demandes et surtout : prenez-y vous à l’avance !
  • Si vous partez seul ou bien avec une école qui ne vous propose pas ce genre de service, n’hésitez pas à contacter des organismes en France comme IDDS qui peuvent vous aider à organiser votre voyage mais aussi à vous mettre en relation avec des établissement sur place.
  • Pour ce qui est du logement, regardez bien les organismes comme Zuma ou autre qui peuvent vous proposer des logements étudiants à des prix plus avantageux mais aussi proche de votre zone de cours
  • Prenez la Tap Card ! C’est un bon investissement qui vous permettra de vous déplacer plus facilement
  • Profitez de chaque occasion pour parler anglais ! Même si vous trainez avec des français comme moi, n’hésitez pas à parler à des étrangers en cours mais aussi de participer en cours pour vous améliorer, après-tout, vous allez certainement à l’étranger pour ça !
  • Renseignez-vous sur les visites et autres musées gratuits pour les étudiants, ça peut valoir le coup

 

Je pense que cet article a été suffisamment long comme ça, j’espère vraiment vous avoir aidé et renseigné au maximum sur comment je suis venue étudier ici, c’est vrai que j’ai reçu beaucoup de questions notamment sur Instagram. N’hésitez surtout pas à m’envoyer des messages ou à laisser un commentaire si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’autre renseignements. Je vous laisse avec un premier vlog ici, ma journée d’installation à Los Angeles, j’espère que ça vous plaira ! Je vous fais des bisous

 

 

 

 

1 Comment

  1. EmmaxGranger

    16 février 2019 at 12 h 37 min

    Hello ma belle ! Ton article est très plaisant et très complet ! Tu es très courageuse et tu as l’air de t’épanouir et ça c’est le plus important ! Je te souhaite plein de bonheur et de réussite 🙂

    Des bisous 🙂

Leave a Reply